Wjuliette volume 5

CRITIQUES BD

Yukata Sakamoto s’est finalement inscrit au lycée Sakuragaoka que fréquentent également Ito et Makoto. Toujours décidé à séduire Ito, il essaie d’obtenir des renseignements sur elle par Makoto. Cette dernière lui apprend qu’elle a déjà un fiancé. Du coup, Sakamoto mène son enquête dans tout le lycée.

Makato reçoit la visite inattendue de son père qui n’est toujours pas d’accord avec les projets de son fils de devenir acteur de théâtre et essaie de le faire revenir à la maison pour être prof d’arts martiaux. En effet, pour convaincre son père qu’il a du talent, Makato a accepté de relever le défi de son père : finir ses études déguisé en fille et sans que personne ne s’en aperçoive cela va de soi.

La fête de fin d’année de l’école se prépare ! Elle réunira cette année les cinq clubs de l’école : volley garçons, volley filles, karaté, basket, ping-pong et théâtre. Un concours est organisé pendant la fête ! Une récompense de 50 000 yens sera donnée au club ayant offert la meilleure prestation.

Mais c’est sans compter sur Tsugumi qui fait un caprice et refuse de jouer avec Makito. Elle ne veut jouer qu’avec Ito au risque de gâcher la fête. Et sans compter non plus sur la jalousie des autres clubs qui vont tout faire pour empêcher leur représentation qui aura malgré tout lieu. Et c’est le club de théâtre qui remporte le prix.

Pendant les vacances d’été, Iko emmène Makoto sur la tombe de sa mère et profite de ce moment pour se confier à elle. Mais elle doit faire attention car ses frères la surveillent et de très près.

C’est la rentrée scolaire et la nouvelle prof de biologie n’est autre que Tsubaki, la sœur de Makoto, peut être envoyer par leur père pour l’espionner ….

La vie de ces adolescents n’a rien de rigolo, ils sont obligés de se cacher tout le temps, des uns et des autres et ils ont bien du mal à y arriver, les dangers semblant être partout mais c’est sans doute cela qui nous les rend attachants. De plus, c’est un manga agréable à lire et plein de surprises.

Laisser un commentaire