Nil Tome 1 : les Barbares

CRITIQUES BD

Dans l’Egypte ancienne, une bande d’adolescents dont les chefs incontestés sont Ahmôsis et Rahotep, vivent en paix et insouciants dans une petite ville au bord du Nil.

Grâce aux crues régulières de ce fleuve-roi, les cultures sont florissantes et le pharaon  Amenemhat se fait construire un tombeau colossal.

Le personnage principal, un petit garçon prénommé Khenemou, va nous raconter comment son frère Ahmôsis a sauvé leur village.

Un jour, leur père l’emmène avec lui pour conclure un contrat de vente de grains avec l’un des bateaux arrimés au port. Dans le navire, le contact avec les étrangers est bon mais ils y voient par mégarde un cadavre à bord. Leur père quitte cet endroit ne voulant plus  faire affaire avec eux. Peu de temps après il meurt ainsi que d’autre villageois. Nourriture empoissonnée ou maladie ? La question se pose mais Ahmôsis est persuadé que son père a été empoissonné par les étrangers sur le bateau et décide de se venger. Pour se faire il rend visite à Myrah la sorcière. Un soir, escortés par ses amis  Ptehb et Rahotep,  il suit les étrangers qui sortent du bateau et découvre le pot aux roses. Ce sont bien eux les coupables, rien ne l’arrêtera plus dans son désir de vengeance. Du coup, il réussira à déjouer le vaste plan des barbares pour déstabiliser la population et faciliter l’invasion du pays.

On aimera le scénario qui est bien mené et la bravoure de cette bande de copains face à ces événements inattendus. Mais surtout on appréciera le dessin qui est simplement superbe : dynamique, expressif et coloré. Le tout sur un petit air de Kirikou ….

Laisser un commentaire