L’Histoire de France pour les mômes

CRITIQUES LIVRES

Bon, d’emblée, on va casser un suspens insoutenable : oui, il s’agit bien d’un livre d’histoire et même d’histoire de France. Par contre, si vous souhaitez savoir ce que l’auteur pense de la primaire de la Droite ou de l’élection de Donald Trump, ce livre n’est pas pour vous ! La première édition de cet ouvrage date de 1928, c’est tout logiquement qu’il couvre la période allant des Gaulois (Clovis est également cité) à la chute –douloureuse– de Napoléon.

Didactique et humoristique, le style de Depaquit s’installe confortablement dans l’œil et la mémoire scolaire du lecteur. Si l’auteur n’a pas la prose emphatique de Michelet ni l’exactitude empesée des Mallet-Isaac, il n’en demeure pas moins fiable historiquement parlant tout en faisant la part belle au « récit national » qui revient à la mode. Par contre, suivant la chapelle politique à laquelle appartient le lecteur, il se fera une opinion contrastée de certains commentaires qui, bien que datant d’avant le Front populaire (bientôt un siècle) sont toujours d’actualité comme en témoigne celui-ci portant sur le règne de Louis XV : « Les finances sont obérées, le chômage est général, le peuple est dans la misère. Quelle différence aujourd’hui ! » Incroyable ! Se basant sur le passé, Depaquit, en 1928, décrivait le XXIe siècle…

Presque comme les autres ouvrages scolaires, ce manuel hautement pédagogique est abondamment illustrée de gravures de la main du maître lequel, après avoir usé ses fonds de culottes et la patience de ses professeurs à Sedan, était devenu dessinateur au Canard enchainé. Dans la foulée, en 1920, il est triomphalement élu premier maire de la Commune libre de Montmartre sur la très sérieuse liste antigrettecieliste. Il est également à l’origine des couleurs vert et rouge de la commune en raison du verre de rouge ! On a les références qu’on peu mais là, c’est costaud.

Laisser un commentaire