Les nouvelles aventures de Mic Mac Adam – T5 – Verdun

CRITIQUES BD

Suite et fin du premier cycle des nouvelles aventures de Mic Mac Adam.

On y retrouve toujours l’ambiance effrayante du fantastique d’une période monstrueuse que fut celle de la guerre 14-18.

Certaines planches sont d’un grand réalisme, la pauvreté d’une population, la mort rodant dans les tranchées et la belle vie menée par les généraux derrière les lignes de front où se battent des hommes qui ne savent plus pourquoi ou comment ils sont arrivés dans ces tranchées. Nous sommes à Verdun et la guerre fait rage. Le statu quo est présent entre les deux armées, et dans chaque camp on essait de trouver une solution pour prendre le dessus sur l’ennemi. Les Anglais croient savoir comment faire. Il suffit de faire sortir le peuple des Kobbels de leur île et de les transporter au front pour qu’ils se battent au nom du Roi. Les allemands eux aussi ont leurs Kobbels, mais ceux là sont sous la domination d’un Dieu plus proche du mal que du bien. Que fait notre Mic Mac Adam dans tout cela. Il est bien mal au point, presque mort. Il va grâce à l’aide des Kobbels pouvoir reprendre des forces et va faire tout ce qu’il peut pour empêcher le massacre d’un peuple de rêve. Mais la guerre réclame son lot de morts…

Que l’on est loin des premières aventures où les fantômes et monstres étaient rares mais bien présents dans quasiment chaque histoire. Il faut savoir accepter le changement, surtout quand il est de cette qualité, certainement aider par un scénario qui tient bien droit, même s\’il est parfois soit déroutant soit difficile à comprendre en une seule lecture. André Benn à tenu le pari de changer lui aussi son style de dessin du personnage qu’il tient depuis déjà trente ans.

Au moins cette nouvelle saga aura eu le mérite de redonner des parents à notre héros mais aussi d’en savoir beaucoup plus sur lui. Sans aucun doute que le cycle suivant va nous apporter des grosses surprises.

Laisser un commentaire