Largo Winch T21 L’Etoile du matin

CRITIQUES BD

Saint Petersbourg, un russe perd une grosse somme de dollars dans un fonds d’investissement et remet le couvert pour détruire l’image de Largo Winch ! Ce dernier se retrouve plus tard au Mexique occupé à surveiller un de ses ennemis, Maliakov, dans les bras d’une escort girl de luxe ! Largo veut obtenir le nom du responsable de la mort de son aimée Saïdée ! Maliakov se fait tuer en prononçant Delorean. Plus tard, Wall Street fait un krach suivi d’une remontée. Cela sent le coup fourré. Tout de suite, les boursiers sont avertis que la faute est du ressort du groupe W. Largo frise une vengeance mortelle de la part d’hommes masqués.

Un épisode excellent…

Ce Largo, crée en 1973, n’est pas signé Jean Van Hamme, mais Eric Giacometti. On peut dire que le nouveau scénariste s’en tire à merveille… On voit Largo comme on a pas l’habitude de le voir : dans une réunion de ses pairs. Il enquête sur l’affaire des albums précédents et est rendu responsable d’un krach boursier. Il devient même l’ennemi à abattre. Tous les éléments dramatiques et humoristiques sont présents avec une équipe pour l’épauler composée de Simon et Freddy. Le cœur du problème est la transmission d’ordres boursiers très rapides ! Le dessinateur Philippe Francq réalise des prouesses graphiques avec des scènes réalistes, un bon découpage et des scènes spectaculaires.

On attend avec impatience le tome suivant (intitulé Les voiles écarlates) qui verra sans doute Largo rebondir !

Marc Bauloye

Philippe Francq Eric Giacometti L’Etoile du matin Episode 1 T21

ISBN 978280068616

Album disponible en 4 versions Collection Dupuis Grand Public

13,95 euros Avec une touche de DCcomics

Laisser un commentaire