Le Cuba de Castro

CRITIQUES LIVRES

Le 31 décembre 1958, une nation est à la veille de changer son destin et avec elle peut-être le reste du monde. Cuba est en train de vivre ses dernières heures sous le régime du dictateur Batista. Fidel Castro et sa troupe de barbus vont offrir la liberté et des terres à un peuple qui va devoir apprendre à vivre. C’est ce jours-là que choisie Lee Lockwood, journaliste et photographe Américain. Il va rapidement faire connaissance et obtenir la confiance de Castro au point de pouvoir le suivre lors de la libération de l’île et fait important plusieurs années plus tard, en 1965, Lee va pouvoir obtenir un entretien unique et approfondi avec un homme qui possède un pouvoir qu’il ne voulait pas. Car ce pouvoir l’oblige à faire des choix souvent désagréable. Face à des Etats-Unis incompétents à comprendre la raison d’être de la liberté, Castro choisie l’alliance Communiste, non pas pour des raisons idéologiques, du moins au départ, mais uniquement afin de pouvoir faire du commerce et nourrir les Cubains. L’éditeur Taschen nous offre un magnifique ouvrage de 368 pages contenant l’ensemble des entretiens mais aussi plus d’une centaine de photo de Catro mais aussi du Cuba de l’époque. Elles sont en couleurs et totalement inédits. C’est vraiment une réussite, une nouvelle bible sur le Cuba de Castro et aussi de tous ceux qui continuent à croire que rien n’est définitif.

Laisser un commentaire