Communistes !

CRITIQUES BD

Communistes !

En France, dans les années 1970. Pascal grandit au sein d’une famille de militants communistes. Sensibilisé très tôt par ses parents à l’idée de justice sociale, il vit de l’intérieur tout ce qui fait l’essence de la lutte : les manifs, les distributions de tracts, les assemblées générales, le collage d’affiches sauvages, la fête de l’Huma, la lecture de Pif (surtout) et l’espoir des lendemains qui chantent. Le communisme, c’est tout cela, et bien plus encore ! De son regard naïf et innocent, il dresse ainsi un inventaire de ces obstinations, de ces rêves, de ce ridicule parfois, de ce dogmatisme souvent, mais aussi de cette réelle camaraderie, de cette générosité débordante et de cet enthousiasme aveugle, écrivant le récit d’une lutte aussi farouche que belle et joyeuse.

Nostalgique, cette chronique autobiographique d’une enfance heureuse montre un monde disparu où le parti communiste représentait près d’un électeur sur quatre. Je vous parle d’un temps que les moins de quarante ans ne peuvent pas connaître. Mais si l’auteur éprouve de la tendresse –peut-être plus pour son enfance que pour le PC lui-même–, il ne verse pas dans le militantisme et s’il en rapporte fidèlement les grandes heures, il ne passe pas sous silence les erreurs d’un parti politique trop lié à une nation étrangère. Budapest, Prague, « le bilan globalement positif de l’URSS » sont évoqués comme autant de clous dans le cercueil d’une idéologie qui renvoyait la liberté aux calendes grecques. Alors que le PC semble disparaître de l’horizon politique français, cet ouvrage rappelle qu’à tort ou à raison, il fut porteur d’espoir.

Communistes ! Pascal Thivillon. Editions Glénat, 120 pages, 15 euros.

Laisser un commentaire