BD : Tramp T9 Le trésor du Tonkin

CRITIQUES BD

1952. Indochine. Yann Calec rencontre Ha-Tu et se découvre un demi-frère. Ha Tu l’éclaire sur le passé de son père.  Tout a commencé avec la légende de l’or de Vuu, le chinois. Lors de l’évacuation de Cao Bang, Matthias, un soldat français a surpris le chinois qui enterrait son or. Il a décidé de monter une expédition pour le ramener. Ha Tu révèle à Yann les véritables circonstances de la mort de son père. Son récit est interrompu par l’irruption des Durand. En échange de la vie de son fils, ils exigent qu’Ha Tu les mène au trésor. Pour apporter un renouveau à l’excellente série Tramp, Kraehn emmène son héros en Indochine, une région pourrie par une guerre sale. Il s’inspire de souvenirs personnels et s’appuie sur une documentation fouillée. C’est donc l’occasion pour lui de donner son éclairage du conflit avec des détails vrais. Dans ce contexte, il trace le portrait psychologique d’un homme confronté à son passé et au souvenir, très présent, de son père. A cette fresque historique, il greffe une seconde intrigue. Celle d’un père qui recherche son fils pour se faire pardonner à son tour. Sans Patrick Jusseaume, qui adapte à sa façon la ligne claire, Tramp ne serait pas cette formidable aventure. Sa reconstitution historique est parfaite. Comme ses couleurs qui restituent à merveille les ambiances moites de la jungle, les cités urbaines chatoyantes et le monde maritime bigarré.

Un épilogue palpitant d’une série devenue incontournable…

Laisser un commentaire