BD : Tendre banlieu T19 – L\’Absence

CRITIQUES BD

Nouvel élève du collège, Alexandre refuse de s’ouvrir aux autres. Rebelle, il tient tout le monde à distances. Ni les professeurs, ni ses camarades de classe n’arrivent à entamer cette carapace d’indifférence. Et puis, un jour, il laisse échapper qu’il souffre de l’absence de son père qui est mort. Mais est-ce aussi simple ?

Une nouvelle fois Tito explore l’univers complexe de l’adolescence et de la banlieue. Mais loin d’un manichéisme primaire, il ne glorifie ni ne diabolise son monde. Peinture réaliste du monde actuel, cette série refuse le misérabilisme. Au contraire, c’est avec une grande pudeur doublée de beaucoup de tendresse que l’auteur effeuille les sentiments exacerbés de ses personnages. Ecorchés vifs, les ados de Tito ne sont ni des anges, ni des démons, juste des gosses désemparés. Ce sont des gosses comme les autres, des gosses que l’on croise dans la rue et qui ont besoin d’amour. Un amour que Tito leur donne sans compter !

Laisser un commentaire