BD : Mister Hollywood T2 Jersey Boy

CRITIQUES BD

De son père, qui croyait en lui, Orson, un jeune homme aux  obsessions délirantes, a reçu  une machine à écrire et un nom difficile à porter puisqu\’il s\’appelle Wells. Pour fuir la morosité familiale, il débarque à Hollywood avec la ferme intention de faire carrière comme scénariste de films. C\’est alors qu\’il apprend la mort de son père. Il part retrouver sa mère très affectée et doit rapidement régler ses comptes avec son frère qui lui reproche d\’avoir quitté la maison l\’obligeant ainsi à aider son père dans son magasin. Le piment de l\’intrigue imaginée par Gihef se situe sur deux plans particulièrement passionnants. C\’est d\’abord l\’histoire d\’un jeune loup cherchant sa place à Hollywood. Puis, celle d\’un personnage faible et complexe confronté à ses ambitions, ses peurs obsessionnelles et son passé. Cet épisode est la parenthèse nécessaire pour mieux comprendre Orson, cet anti-héros que l\’on trouve très vite attachant. Dans un style ligne claire proche de celui de Berthet, Eric Lenaerts parvient à rendre intéressants les moments les plus banals. Il nous gratifie d\’une galerie de personnages hauts en couleurs. Et, il parvient à faire passer à merveille les moments de tension. La seule déception que peut avoir le lecteur réside dans le fait de quitter déjà Hollywood le temps d\’un intermède indispensable. 

Les amateurs du 9ème et du 7ème Art vont se régaler…

Laisser un commentaire