Bd Manga : Kurokami – Tome 2

CRITIQUES BD

Quand Keita, un jeune programmeur de jeux video propose à Kurokami, une très jeune fille affamée, un bol de ramen, il ne sait pas que leurs destins seront liés à jamais et qu”ils devront affronter les pires créatures pour la préservation de l’équilibre du monde.

Alors qu’il est à la veille de signer avec un producteur de jeux video, Kurokami demande à Keita d’annuler son rendez-vous. La belle Akane, leur amie, est en danger. Kurokami et Keita décident de passer à l’action. Keita sait-il vraiment ce à quoi il s’expose ? Apprendront-ils l’identité de celui qui a lancé le contrat sur Akane ?

Ce seinen est explosif, fait de sautes d’humeur d’une personne que le destin jette dans une aventure qu’il ne souhaitait pas vivre et de combats étourdissants dessinés par ordi dégageant une énergie palpable. Qu’on ne s’y trompe pas : si Park Sun-Woo scénariste et dessinateur de Dark Striker en 1993, Sirius en 1997 (magnifiques couvertures !) et Lim Dall Young signent ici leur deuxième collaboration après Zéro, the Circle of Flow, Kurokami est l’œuvre d’un studio. Tous les ingrédients sont présents pour se tailler la part du lion sur le marché du manhwa. Un titre cent pour cent énergie et baston !

Un conseil : quand vous croisez une jeune fille paumée au coin d’une rue, réfléchissez à deux fois avant de lui tendre la main !

Laisser un commentaire