BD : L\’OuvreTemps T21 Valérian et Laureline

CRITIQUES BD

3412. Cosmos. Il y a des lustres, Valérian et Laureline n\’ont pû empêcher la disparition de la terre. Pour la retrouver, il doivent affronter les Wolochs, des Pierres noires redoutables. Pour cette ultime bataille, tous les amis des deux agents terriens se mobilisent: les enfants de Filène, Elmir, Jal, Ralph le Glapum\’tien, Monsieur Albert… Valérian harangue ses troupes qui disposent d\’une arme formidable: l\’OuvreTemp. Qui des Pierres ou des humanoïdes va remporter cette terrible bataille ? Valérian et Laureline vont-ils retrouver leur planète ? Christin résoud dans L\’OuvreTemps le fameux paradoxe temporel créé au début de la série. Ne croyant pas au succès de Valérian, il avait anéanti la terre et forcé ses personnages à errer dans l\’espace pour la retrouver. Créée en 1967, cette série a apporté bien des innovations dans la BD de science-fiction. Dans cet ultime épisode, sous forme de space opera, il fait revenir tous les personnages de la série pour une somptueuse chorégraphie finale. Jean-Claude Mezières a réalisé pour cette saga des prouesses graphiques avec une inventivité prodigieuse. En outre, dans cet opus, il nous offre de splendides planches en couleurs directes. Tout y passe: visions hallucinées, action trépidante, silhouettes et trognes impayables. Il signe des images d\’une beauté stupéfiante.

Fin fascinante d\’un chef d\’oeuvre du 9ème Art  qui a marqué des générations de lecteurs et qui séduira même les réfractaires à la science-fiction…

Laisser un commentaire