Bd : Les véritables légendes Urbaines T2

CRITIQUES BD

Une légende urbaine n’est jamais anodine et bien souvent trouve ses fondements sur des histoires vécues et des faits avérés mais par la suite transformée selon les années ou les convictions de ceux qui colportent ses dites légendes. La série « Les véritables Légendes urbaines » joue sur la peur.  Les histoires courtes que ce deuxièmes tome contient sont toutes aussi plausibles qu’éprouvantes pour le commun des mortels.

Qu’il s’agisse de la fille qui tue celui qui vient de tuer son petit copain et qui tente de la violer et qui s’aperçoit après qu’il s’agit de son père, de la femme qui le 11 septembre 2001 comprend que son mari se trouve dans une des tours en flamme mais avec une autre femme, de l’infirmière qui devient folle, et pour finir du tueur qui se cache dans la maison…

Toutes ces légendes urbaines tournent autour des femmes, innocentes ou coupables, mais apportent comme sentiments que ces événements peuvent toucher et se produire pour chacun d’entre nous. C’est cela la force des légendes, c’est d’y croire.

Corbeyran au scénario se donne vraiment du plaisir à nous faire peur. L’atmosphère lugubre et macabre se ressent à toutes les pages. Lecture conseillée au plus de 16 ans.

 

Laisser un commentaire