BD : Les Nombrils T4

CRITIQUES BD

Une histoire de filles, cela ne devrait normalement intéresser que les filles. Et pourtant… Une rousse et une brune, deux bombes sensationnelles qui mettent à leurs pieds tous les garçons et se servent d\’une pauvre fille blonde comme faire valoir. Une histoire comme celle là ne devrait plaire qu\’aux filles, mais ce n’est pas le cas. La série Les Nombrils et en particulier ce 4 tome s\’adresse à un large public. La perfide Mélanie, après avoir piqué le petit ami de Karine, la blonde, fait son retour au lycée, ce qui ne laisse personne indifférent. L’ennui pour Karine, malgré le contexte, c’est qu’elle va passer pour une menteuse voire bientôt une meurtrière. Pour prouver son innocence, elle va devoir d’abord se transformer intérieurement avant de faire changer les choses autour d\’elle.

Prendre un personnage sans vigueur et la rendre implacable dans la vengeance, faire d’une perdante une « winneuse », c’est le concept simple mais efficace du tome 4 de la série Les Nombrils. La recette fonctionne à merveille jusqu’à la dernière bulle de la dernière planche.

Au final on se trouve devant une histoire que nul adolescent ne devrait ignorer, un véritable remède contre l’état de victime permanente.

Laisser un commentaire