BD : Le Village T1

CRITIQUES BD

1961, la guerre froide bat son plein. Sur un pont, entre Berlin ouest et Postdam se déroule un échange entre Américains et Soviétiques. Donnant, donnant. Une femme contre un homme. Tout à coup, l’homme, Grégor Polianov vacille et s’effondre. Drogué ? par les Américains ?

Plus tard, lors de son réveil, au Village, il déclare être Finlandais et se nommer Olaf Gustavson. Il semble également avoir tout oublié de son passé.

Une histoire qui par certains côtés rappelle le Prisonnier. Tout comme dans la célèbre série télévisée, l’action se déroule dans un Village apparemment voué à des activités simples et bucoliques. Mais, ici aussi, cette façade n’est qu’un trompe-l’œil. Et puis, Polianov-Gustavson est-il vraiment ce qu’il prétend avoir oublié ? Ce récit s’avère être un jeu de dupes aux nombreux rebondissements mais il laisse néanmoins une sensation d’inachevé que le second volet devrait dissiper.   

Laisser un commentaire