BD : Le rêve de Jérusalem T2

CRITIQUES BD

Notre vie repose souvent sur les rencontres que l’on fait. S’il n’avait pas été aussi jeune, Hermance aurait pu réfléchir à deux fois avant de croiser le chemin du terrible Live Noir, alias Karlis. Entre de bonnes mains, le pouvoir d’Hermance aurait pu devenir une force positive, profitable à l’humanité entière. Mais Karlis a décidé de s’en emparer dans un but de destruction, pour asservir les peuples et assurer la gloire des croisés. Au nom de Dieu, des massacres inhumains vont être commis et des villes entières vont tomber sous la poigne de fer du Live Noir. Epuisé et désillusionné, le jeune Hermance fuit les croisades. Mais l’esprit conquérant de Karlis est sans fin, et pour l’objectif qu’il convoite (la ville d’Antioche), l’aide d’Hermance est absolument indispensable. Il fera donc tout son possible pour le récupérer.

Dans « Le Rêve de Jérusalem », les croisades ne sont qu’un prétexte pour installer le cœur de l’histoire, l’intrigue amoureuse entre 3 personnages clés de la guerre religieuse, Karlis, Istvana et Hermance. Karlis s’est approprié les services de la belle Istvana (dont l’armée est redoutablement efficace) et devient par la même son amant. Istvana, sauvée par Hermance, lui offre ses charmes, rendant le jeune homme éperdument amoureux. Le dédain de la jeune femme le rendra furieux de jalousie. Karlis, de son côté, se révèlera beaucoup plus affecté par la trahison d’Istvana que ce qu’il aurait voulu. Nul doute que la suite des aventures des croisés dépendra de l’issue, heureuse ou malheureuse, des relations entre les trois héros.

Laisser un commentaire