BD : La Nouvelle bande des Pieds Nickelés, tome 1 : Pas si mal logés !

CRITIQUES BD

Renouant avec leurs vieilles habitudes, les Pieds Nickelés, sortant de prison, se retrouvent dans un bistro. Mais trouver un toit pour la nuit n’est pas chose aisée. Après avoir transformé une laverie en hôtel, ils vont \ »prendre en mains\ » l’hôtel Eden, propriété de marchands de sommeil. La sémillante Arianne Donzelle, égérie d’une association pour le droit au logement va les propulser face au maire de Paris…

Le célèbre trio de malfrats est enfin reconstitué ! Le graphisme, mis au goût du jour, est plus proche du trait de Forton que de celui de Pellos. Gouailleurs et toujours aussi peu enclins à exercer un boulot  salarié, les Pieds Nickelés, vus par Trap et Oiry, restent dans la ligne définie par Louis Forton. On note avec plaisir que les thèmes d’actualités demeurent une source d’inspiration pour leurs aventures. Difficulté de se loger, marchands de sommeil, disparition des petits commerces, politiciens démagogues et people en mal de célébrité constituent le fond de cet album dont le gros défaut est de n’avoir que 32 pages.

Laisser un commentaire