BD : Cobra T2 L\’arme absolue

CRITIQUES BD

Poursuivant l’histoire initiée dans le premier volume, Cobra est en prise avec Tabeirge et Cristal Boy, deux puissants pirates qui convoitent Jane, la seconde des trois sœurs qui grâce aux indications contenus dans leur tatouage conduiraient à une effroyable arme absolue permettant la domination de l’Univers.

Sigma 45, une seconde œuvre de Buichi Terasawa d’une cinquantaine de pages, conclut le manga. Brynner, un agent de la CIA, est envoyé enquêter sur d’étranges disparitions maritimes qui seraient liées à la découverte d’une nageoire d’un animal marin à l’ADN humain. Le meilleur agent du service gouvernemental Omega Born, Sigma 45, l’attend sur les lieux, mais à peine Brynner est-il arrivé qu’une énorme bête surgit des océans et l’emporte.

Taifu Comics ne s’est pas moqué de ses lecteurs avec cette édition de Cobra. Papier glacé et fort grammage font de cet opus un bel objet au poids surprenant pour un manga de ce type. L’éditeur a mis les petits plats dans les grands pour séduire un public nostalgique exigeant et rendre honneur au héros de notre enfance.

Le seul petit bémol viendrait de l’intrigue assez basique qui n’apporte hélas pas le grand frisson que j’aurais attendu d’une œuvre phare dans un tel écrin. Elle est correcte, ménage les scènes d’actions, de suspens et d’humour avec efficacité, mais il manque ce petit quelque chose d’indéfinissable qui fait d’un bon manga un chef d’œuvre. Mais ne boudons pas notre plaisir, les nostalgiques et autres amateurs du Psychogun se réjouiront du retour du plus célèbre des pirates de l’espace.

Sigma 45, histoire anecdotique par sa taille et son intérêt, n’a d’intérêt que par son lien avec Cobra. L’héroïne de cette nouvelle graphique est en effet présentée comme l’ancêtre féminine de Cobra dans l’imaginaire du mangaka. Tuant avec aussi de facilité que le pirate et dotée d’un psychogun avant l’heure (bien que l’arme ne soit pas nommée), son physique ne la différencie de notre héros que pour emprunter celui de Jane.

Cobra, l’arme absolue t.2, est un bon manga qui ravira autant les amateurs nostalgiques que les férus de scènes d’actions échevelés portées par un héros charismatique et flegmatique. Les plus jeunes rebutés par le graphisme vieillot passeront sans doute leur chemin et à côté d’une excellente lecture dépaysante. Dommage pour eux.

Laisser un commentaire