BD : Climax T3 Les faiseurs d\’aurore

CRITIQUES BD

L\’agence Imago Mundi, dirigée par Harald Haarfager, propose ses services pour diverses missions délicates où sa technologie de pointe fait merveille. Elle doit accomplir une mission sur le sol canadien et quelqu’un semble tout faire pour l\’en empêcher. Harald décide d\’aller faire un tour dans le grand nord canadien pour découvrir ce qui peut le rendre indésirable. Un pipeline court dans la région de prospection et les soupçons se portent sur une compagnie pétrolière. Un des membres de l’agence, Loïc, trouve une autre piste sérieuse… Eric Corbeyran et Achille Braquelaire ont créé la série Imago Mundi en 2003. Ils proposent ici une série dérivée, Climax, le temps de quatre albums. Le  scénario est conçu comme une mécanique bien huilée.  L\’agence est victime d\’une conspiration et chaque album donne le point de vue d\’un de ses membres. Après le piège tendu à Leia et l\’odyssée de Loïc, l\’épisode «Les faiseurs d\’aurore» fournit un éclairage centré sur Harald. Les indices mis en place convergent dans une direction précise. Et, le mystère entretenu à propos d\’un complot commence à s’éclaircir. Les auteurs en profitent pour dénoncer les nombreux crimes écologiques commis en toute impunité en Alaska et ailleurs. Le contenu didactique de l\’épisode rend la lecture plus passionnante encore, au fur et à mesure de la montée du suspense. Le  trait réaliste, dur et froid de Luc Brahy rend fort bien les paysages canadiens et brosse une galerie de personnages attachants.

On est impatient de connaître le dénouement de ce thriller écologique !

Laisser un commentaire