BD : Charlie Hebdo H.S 25 La méthode à Cabu pour apprendre à dessiner

CRITIQUES BD

Personne ne peut ignorer Cabu et ses talentueuses caricatures politiques ni même le journal satyrique Charlie Hebdo, qui sont un peu Les guignols de l’info de la presse écrite. Mais ce qu’on savait moins c’est que l’un et l’autre pouvaient donner en s\’associant un ouvrage aussi médiocre. Et surtout aussi peu démocratique. Certes ce n’est pas là le rôle du dessinateur de presse, qui cherche à faire rire et non à devenir arbitre politique. Mais quand ce sont toujours les mêmes qui dégustent on peut se demander s’il ne s’agit pas de se faire un peu mousser auprès du pouvoir en place. On a réellement l’impression que Cabu tape systématiquement sur les minorités ou les partis en chute libre (pour ne citer qu’eux, Bayrou et Ségolène) et oublie de manger les hommes politiques les plus influents à la même sauce. C’est une méthode bien connue en politique : on discrédite l’entourage pour mettre en avant les pseudos qualités de celui qui reste. Du coup, le Président Nicolas se retrouve presque en odeurs de sainteté.

J\’ai toujours aimé le travail de Cabu, mais ce recueil de dessins parus dans Charlie Hebdo n’a de sens que s’il s’agit de faire du pied aux dirigeants en place.

Faites donc l\’économie de cet achat, sauf si vous êtes inscrits à l\’UMP. Et encore, je ne pense pas que cela vous interdise d\’avoir bon goût et un esprit critique.

Laisser un commentaire