BD : Attila L\’intégrale

CRITIQUES BD

Dans les pages du journal Spirou entre les années 1967 et 1973, un agent secret suisse très spécial faisait office de James Bond 007. Son nom était Attila et sa spécificité était d’être un chien ayant la capacité de parler et d’avoir une intelligence supérieure de bien des hommes.  Son devoir était de protéger la Suisse contre les espions et malfaiteurs en tous genres.

Cette intégrale est un vrai bonheur. Dans un style très bd belge de l’époque le dessinateur Derib s’en donne à pleine joie. On peut sentir le plaisir qu’il a eu de construire ses planches sous les scénarios de Rosy et de Kornblum. On retrouve les quatre albums qui constituent la série Attila : Un métier de chien, Attila au château, Le mystère Z14 et la merveilleuse surprise d’odée. Cette  dernière histoire tourne au fantastique et semblait ouvrir de nouvelles directions à la série ; c’est le contraire qui s\’est produit. Derib cessa de dessiner Attila pour d’autre série comme Yakary et Buddy Longway.

Laisser un commentaire