BD : Achab T2 – Premières campagnes

CRITIQUES BD

Le jeune Achab Hawthorne n’a qu’une idée en tête : embarquer sur un baleinier pour chasser et tuer le grand cachalot blanc qui a détruit sa famille en tuant son père et son frère. Mais cette vengeance au un goût amer sera chère payée. Passant d’une campagne en haute mer à une autre, le garçon va se laisser ronger par son obsession.

Plutôt que d’adapter simplement le célèbre Moby Dick d’Herman Melville, Patrick Mallet nous propose une sorte de préface à l’œuvre de l’écrivain américain. Mettant nos pas dans ceux du jeune Achab, nous  le voyons s’éveiller à l’amour mais nous voyons aussi la gangrène de la haine s’infiltrer en lui. Le trait vigoureux du dessinateur contribue encore à amplifier l’atmosphère de ce monde de marins et la rencontre entre Achab et Moby Dick le confirme  avec une force brutale.

Laisser un commentaire