Baromètre : La médiatisation du Salon du Livre Paris 2018

ACTUALITÉ

L’Argus de la presse | Groupe Cision dévoile aujourd’hui les résultats de son baromètre* portant sur la médiatisation du 38ème Salon du livre de Paris sur les réseaux sociaux (Instagram, Twitter, Facebook, Flickr, Youtube et Dailymotion). Un baromètre consacré à la médiatisation des maisons d’édition présentes ainsi qu’à la Russie, pays invité d’honneur du salon. Cette analyse couvre les quatre jours du salon du 15 mars (date de la soirée d’inauguration en présence d’Emmanuel Macron) au 19 mars (date de clôture du salon).

Avec plus de 42 701 contributions sur quatre jours, la médiatisation de ce salon a été forte dès la soirée d’inauguration. Le boycott du stand de la Russie par le Président Emmanuel Macron a entrainé dès cette première soirée une audience importante (5 835 retombées) qui s’est étendue bien au-delà du monde littéraire et a entraîné de nombreuses réactions politiques sur les réseaux sociaux. La journée du 16 mars, qui fait suite à la soirée d’inauguration, a été la journée la plus médiatisée avec  14 815 publications. 

Pour les quatre jours de ce salon, 97% des contributions proviennent de Twitter et seulement 3% de l’ensemble des autres réseaux sociaux.

Gallimard arrive en tête des maisons d’édition les plus citées avec 616 contributions lors de ces quatre jours de salon. Une audience portée par la forte présence de ses auteurs en séances de dédicace. Albin Michel pointe en deuxième position en termes de médiatisation sur les réseaux sociaux (605 contributions) porté par l’impact d’un jeu concours du site Acttualité autour d’un de ses auteurs phares Stephen King.  Flammarion complète le podium avec 462 retombées. Une médiatisation pour laquelle la forte audience sur les réseaux sociaux de certains de ses auteurs comme Diane Ducret, Guillaume Meurice ou Bernard Pivot ont joué un rôle important.

​​Par ailleurs, les youtubeurs confirment leur influence sur cet événement par leur importante médiatisation sur les réseaux sociaux. Ainsi, les contributions avec le plus d’engagement (nombre de retweets, likes, commentaires) concernent les dédicaces de youtubeuses mode et beauté. La youtubeuse Emy LTR, qui a publié Le guide de survie d’une meuf normale aux éditions 404, arrive première sur les réseaux sociaux pour l’ensemble du salon avec un engagement total de 89,2K. Caroline Receveur, auteure du livre No Filter chez Robert Laffont, arrive deuxième de ce classement avec un engagement total de 62,9K. Le Président Emmanuel Macron, dont les comptes officiels sur les réseaux sociaux ont relayé sa visite d’inauguration, arrive ensuite en troisième position, cependant loin derrière avec un engagement de 4,5K. Un écart qui montre l’impact très fort de ces youtubeuses sur les réseaux sociaux, même au cours d’un événement comme le Salon du livre.
La Russie, invité d’honneur de ce salon a connu une forte exposition médiatique au cours des quatre jours, non en raison de considérations littéraires mais à cause du boycott de son stand par le Président de la République. Sur ces quatre jours, plus de 9 218 contributions ont concerné la Russie, soit plus de 21% des contributions totales. Les dix premières contributions avec le plus d’engagement à propos de la Russie concernent ce boycott. Il s’agit essentiellement de condamnations : on retrouve ainsi des prises de positions politiques de membres de la droite et du Front National, notamment Marine Le Pen qui arrive troisième par engagement des contributions sur la Russie lors du Salon. Il faut attendre la 12ème contribution pour trouver une retombée qui ne concerne pas ce boycott mais uniquement le domaine littéraire.

Etude réalisée par Benjamin Fayet et Chloé Pellissier

Laisser un commentaire