Antoine Sèvres T 2 Aux portes de l’enfer

CRITIQUES BD

Jean de Bransol est un seigneur fort courtois d’ordinaire mais en cette veille de Saint Michel 1525, de sombres humeurs remplissent son âme. Il veut savoir toute la vérité sur l’aventure que vient de vivre le Frère Antoine et dont le personnage principal n’est autre que sa soeur. Voici donc comment débuta cette histoire : La nuit venue, Antoine Sèvres, moine dominicain itinérant, cherche une clairière pour dormir lorsqu’il tombe accidentellement dans un aven, gouffre naturel creusé par les eaux dans un terrain calcaire. Et là, il va faire une découverte peu ordinaire : le cadavre d’une sœur cistercienne ! Retrouvé le lendemain par des villageois, il apprend qu’il s’agit de Sœur Flavienne, religieuse du couvent de Saint Marcellin disparue mystérieusement un an auparavant. Mais en observant bien le cadavre, il apparaît comme évident qu’elle a été assassinée … Oui mais par qui et pourquoi ? Telles sont les questions auxquelles va essayer de répondre Frère Antoine aidé par les Sœurs Ysoline, Gilberte, Agathe et Magnence qui font commerce du chanvre et de l’herbe du diable aussi appelée cannabis sativa. Le coupable finira par avouer son crime et dira avoir tué Sœur Flavienne parce que Satan s’était emparé d’elle et la voix de Dieu lui a demandé de sauver son âme… Il restait alors à découvrir qui était la voix de Dieu, ce qui fut fait !

Dès la première page, on est séduit par le graphisme et les couleurs utilisées qui nous plongent dans une atmosphère froide qui amplifie le mystère. Le travail du dessinateur met bien en valeur le scénario et rend attachant ce Frère Antoine. En plus d’une intrigue, Laurent Rullier et Alessio Lapo nous offrent un voyage dans le temps.

A ne pas manquer !

Dans la même série : Antoine Sèvres (tome 1) – Abyssus Abyssum invocat

Laisser un commentaire