Un anglais sur deux ne fait plus la lecture à son enfant

ACTUALITÉ

Une étude britannique codirigée par Nielsen Book Research et l’éditeur Egmont semble indiquée qu’il existe une baisse importante du nombre des parents qui font la lecture à leur enfant de moins de 5 ans. Ils étaient 69% en 2013 pour seulement 51% pour 2017. Les raisons ou plutôt les mauvaises excuses sont pour 9% la difficulté de trouver de l’énergie à la fin de la journée, pour 16% l’enfant préfère faire autre chose. Par contre ils sont quand même 21% à ne pas se sentir à l’aise dans une librairie (quid des bibliothèques ?) et 48% à être submergés par l’offre éditoriales pour la jeunesse, ce qui voudrait dire que plus l’offre est présente moins on aurait envie de lire… Si cela n’était pas si grave on aurait envie d’en rire.

Laisser un commentaire