Manga : Cat\’s Eye T 11

Lors de ses vacances avec sa fiancé Hitomi, l\’inspecteur Toshio ne parvint pas a oublier sa principale mission, mettre la main et arrêter Cat\’s Eye.

 

La situation rend d\’ailleurs légèrement jalouse Hitomi, chose assez amusante car il se trouve qu\’elle est une membre de l’équipe  des Cats\’Eye. Apres bien des hésitations elle ce décide à kidnapper son fiancé. Celui-ci ce réveille au bord d\’un bateau de luxe devant Cat\’s Eye (sa fiancée qu\’il ne reconnait pas). Il va devoir faire un choix, celui de découvrir la vérité sur les origines de Cat\’s Eye, mais en échange il devra quitter Hitomi. Le choix de l\’amour sera le plus fort.

 

La suite des chapitres sont un mélange d\’eau de rose et d\’aventure. Seuls les derniers chapitres ont le suspense et l\’ambiance des dessins animées de la série comme celui où il aide une Cat’s Eye à bruler un tableau qui aurait pu trahir leurs origines.

 

Ce tome marque l\’importance des relations entre Toshio et Hitomi, relation qui renforcera par la suite la connivence entre l\’inspecteur et Cat\’s Eye.

 

BD : Le père La Houle Intégrale

Le personnage principal, Le père La Houle est un navigateur solitaire. Son voilier est pris dans une tempête et il se retrouve en pleine mer avec une simple ceinture de sauvetage. Après s’être battu contre un requin et échapper de peu à une pieuvre il est sauvé par l’équipage d’un bateau. Une fois de retour sur la terre ferme, il n’a plus qu’une seule idée, retourné en mer pour fouiller l’épave d’un galion qu’il a trouvé lors de son naufrage.

 

Il s’agit de l’intégrale de Le père La Houle, série en partie scénarisé par Goscinny et mis en dessin par Macherot. La première histoire de 30 pages, sans autre titre que le nom du personnage, est parue en 1956 dans le Tintin Belge.  En 1957 est paru Promenade en mer dans le journal Tintin Belge N°27 et Le père la Houle va à la pêche dans le journal Tintin Belge N°32. La première histoire sera publiée en album en 1960 avec des rééditions en 70 et en 80. En 2008, les éditions Flouzemaker publient l’édition présente de l’intégrale.

 

BD : Le dernier Templier T3 L’Eglise engloutie

An 1291. Après le naufrage du bateau contenant le secret des Templiers, les deux chevaliers Templiers Aimard et Martin se reposent dans un village désert en terre sarrasine. Attaqués brusquement par des musulmans, les chevaliers s’en sortent mais Aimard est mortellement blessé. Ensemble, ils enfouissent une relique sous une tombe et encodent une lettre pour le Grand Maître du Temple à l’aide d’un encodeur à rotors qu’Aimard détruit. C’est le même genre d’encodeur qui vient d’être volé, de nos jours, dans un musée par des hommes sanguinaires portant le costume des Templiers… Le Dernier Templier est d’abord un roman écrit par le libanais Raymond Khoury qui s’est vendu à plus de cinq millions d’exemplaires. Il s’est chargé d’adapter le roman en scénario de bande dessinée. Le Dernier Templier entremêle aventure, ésotérisme et saga historique. Cet épisode clé amène Tess et Sean à discuter de leurs divergences. On trouve ici deux visions de la religion. Sean se refuse à remettre en question les fondements du dogme chrétien. Tess ne veut plus vivre dans le mensonge et s’obstine à traquer la réalité. Loin d’être une simple série d’aventures, cette saga passionnante en quatre volets incite à une relecture de l’histoire de la chrétienté. Le dessinateur Miguel Lalor fournit un travail méticuleux que ce soit pour la période médiévale ou contemporaine. Très à l’aise dans les scènes d’action, il apporte avec aisance la touche finale.

 

Un thriller contemporain qui suscite la réflexion. A découvrir d’urgence !